Bébé tigre dans la jungle, en Inde

Davantage de tigres en Inde

En 2014, l’Inde comptait 2 226 tigres sur son territoire. C’est 30% de plus qu’en 2010 (il y en avait alors 1 706 selon le ministère de l’Environnement Indien). Ce chiffre positif salue l’action plus efficace des autorités contre le braconnage et une meilleure gestion des quarante réserves de tigres réparties dans les différentes régions du pays.
En effet, la population indienne augmente sans cesse (1,252 milliard en 2013 selon la Banque Mondiale) donc, pour se nourrir, elle a besoin de toujours plus d’espaces de culture et d’élevage. Pour ce faire, l’homme a détruit beaucoup de zones forestières qui constituent l’habitat naturel du tigre.
Conséquence dramatique, le nombre de félins a décliné depuis 1947, date de déclaration d’indépendance de l’Inde : on comptait alors 40 000 individus. Néanmoins, comme l’action du gouvernement a porté sur cette cohabitation entre l’être humain et l’animal sauvage, une nouvelle génération de tigres a pu s’épanouir plus sereinement dans la forêt préservée.
© Texte : Pascal Alquier. Photo : Mark Kostich/iStock.

Publié le