Pour allumer les étoiles, éteignez la lumière !

« Pollution lumineuse », c’est ainsi que l’on qualifie l’éclairage artificiel de nuit : lampadaires, magasins, entreprises, monuments, et même parfois parcs et zones vertes, rocades et portions d’autoroutes. On comprend bien entendu l’importance d’éclairer les rues et de mettre en valeur les monuments, mais la sobriété devrait être de mise. Pourquoi ?

  • Au premier chef pour des économies d’énergie, bien sûr.
  • En second lieu pour préserver la biodiversité nocturne. Pour certaines espèces, comme les papillons de nuits ou les oiseaux de passage, les lampadaires sont de terribles pièges.
  • Afin de respecter le cycle naturel du sommeil des animaux diurnes (nous compris !)
  • Et pour terminer, parce que le superficiel est essentiel, pour nous permettre de profiter de la voûte étoilée qui ne se dévoile que dans le noir complet !

Pour toute ces raisons, la manifestation « Le jour de la nuit » coordonné par Agir pour l’environnement propose différentes animations, comme des balades au clair de lune, l’observation des étoiles, des sorties nature, et bien sûr l’extinction des lumières…

 

Infos :

L’événement étant basé sur le volontariat, tout dépendra des municipalités qui participeront ou pas ce samedi 10 octobre. Pour savoir ce qui est prévu dans votre région, rendez-vous sur le site www.jourdelanuit.fr

 

Texte : Valérie Lassus. Photo : DR.

Publié le