Ouragan, cyclone ou typhon ?

Planète Terre, début octobre 2016.

La Terre connaît en ce moment un ouragan prénommé #Matthew et deux typhons : #Chaba en Corée du Sud et #Megi à Taïwan.
Ces violentes perturbations atmosphériques ont des noms différents selon leur précision géographique.
Océan Indien et pacifique Sud : cyclone.
Atlantique Nord et Pacifique Nord : ouragan.
Pacifique nord-ouest : typhon.

D’autre part, on utilise communément le mot « ouragan » pour parler des cyclones. De quoi se mélanger les pinceaux !

Ces phénomènes tourbillonnaires tournent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère sud et dans le sens contraire dans l’hémisphère nord.
Les cyclones provoquent une houle très forte, voir une surélévation de la mer, des pluies qui peuvent être diluviennes et un vent très fort, allant jusqu’à 300 km/heure.
Les cyclones se développent lorsque la température de la mer est autour de 29°C, à la fin de l’été et faiblissent rapidement dès qu’ils entrent dans les terres, puisqu’ils ne sont plus alimentés.

Ces phénomènes météorologiques extrêmes existent chaque année. Les scientifiques qui travaillent sur le climat s’interrogent pour savoir si  leur force et leur récurrence ira en s’aggravant à cause du dérèglement climatique. A ce jour, les modèles ne sont pas concluants.

L’ouragan Matthew a déjà balayé Haïti faisant de nombreux dégâts et disparus. Les états de la Floride et de la Georgie ont demandé à leur population d’évacuer la zone de passage avant l’arrivée de l’ouragan, soit plus de 2 millions de personnes. On ne peut que recommander aux populations locales de rester à l’écoute des messages de prévention, de se calfeutrer, d’éviter de prendre la voiture et, bien sûr, de ne pas s’approcher de la côte.

Quelques images pour comprendre l’ampleur de ces phénomènes :

 

Publié le