Un petit câlin le matin, ça fait toujours du bien !

Les bienfaits d’un animal à la maison

De nombreux enfants réclament un jour ou l’autre à leurs parents un petit chien ou un petit chat. Pas encore convaincu ? Pourtant, si la moitié des Français en possèdent, c’est bien parce que la présence d’un compagnon à quatre pattes leur est bénéfique. On leur connaît des vertus thérapeutiques avec des personnes en difficulté physique ou sociale (handicapés, aveugles, autistes, personnes âgées…), mais ils sont aussi d’un grand soutien pour tout un chacun. Qu’il soit à poils, à plumes ou à écailles, découvrez les bienfaits d’un animal sur votre enfant !

L’animal permet en premier lieu de stimuler le développement de l’enfant. Chez le tout-petit, il développe sa motricité : lorsque Bébé veut suivre le chat déambulant dans la maison. Il permet également de développer une motricité plus fine, quand l’enfant doit apprendre à brosser délicatement le pelage de son toutou. Même chose pour le langage, qui est stimulé lorsque l’enfant veut appeler et parler à son animal.

Votre animal deviendra vite le plus fidèle compagnon de jeux de votre enfant. Et dans les moments difficiles, il pourra tenir le rôle du confident. L’animal compense la solitude et le manque de confiance en soi, en demandant juste un peu de tendresse et de temps à lui accorder.

En plus de devenir son ami, l’animal permet de responsabiliser l’enfant. Il est comme un « miroir » pour lui : le chat, la tortue ou la perruche doivent eux aussi dormir, manger, se laver, se faire soigner. Il faut s’en occuper chaque jour, tout en faisant preuve de patience, d’attention et d’un comportement responsable. L’enfant apprend également le respect de son animal (ne pas le déranger quand il mange, ne pas lui tirer la queue…) et, par extension, le respect de son entourage.

Enfin, avoir un animal de compagnie est également bon pour la santé. Non seulement votre chien représente un réel soutien moral, mais il renforce aussi les défenses immunitaires de votre bambin. En effet, une étude menée par des chercheurs allemands en 2006 a prouvé que la présence d’un chien dans un foyer réduit les probabilités d’allergies et d’asthme chez les enfants. Une nouvelle au poil !

Texte : Pauline Payen. Photo : iStock

 

Publié le