Éclipse solaire

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Le vendredi 20 mars au matin, une éclipse solaire partielle plongera une grande partie du continent européen dans le noir. Le maximum se situe vers 10h30 sur notre pays. La Lune, positionnée entre le Soleil et la Terre, empêchera la lumière de passer temporairement. Et même si elle est 400 fois plus petite que le Soleil, comme elle est 400 fois plus proche de notre planète, elle masquera le Soleil entre 60 et 80 % selon l’endroit où l’on se trouve. Un peu comme quand on observe un baril ou un tonneau par exemple, en fermant l’œil gauche. Le bras tendu, il suffira de ramener un doigt vers le visage pour comprendre. En s’approchant peu à peu, le doigt va masquer l’objet. Par contre, si on ouvre l’œil gauche et que l’on ferme l’œil droit, on constate que le tonneau n’est pas caché ! Ce qui explique que le phénomène n’est pas visible de la même façon sur notre planète selon le lieu où on habite. La prochaine éclipse, qui aura lieu cette année, ne sera observable que si l’on vit au sud de l’Afrique ou en Antarctique.

Pour observer le phénomène du 20 mars, n’oubliez pas vos lunettes de protection spécial éclipses certifiées « CE ». Regarder une éclipse sans lunettes spéciales peut provoquer des lésions sur la cornée de l’œil. Dans les temps reculés, la science n’était pas aussi avancée qu’aujourd’hui et on croyait qu’il s’agissait d’un événement surnaturel commandé par les dieux. En fait, aucun démon ne veut dévorer le Soleil, il s’agit simplement d’un phénomène naturel !

Observation à la Cité de l’Espace de Toulouse le 20 mars de 9h à 11h30. www.cite-espace.com et www.enjoyspace.com

Texte : Pascal Alquier. Photo : Abel Pardo LópezCC BY 2.0

Publié le