Le 21 mars, c’est la journée internationale des forêts

On a coutume de dire que les forêts sont les poumons de notre planète. Aussi, l’ONU (Organisation des Nations Unies) a décidé de fêter chaque 21 mars les forêts de la Terre.
LES forêts car elles ont un écosystème différent selon le climat de leur région. Forêt primaire, forêt boréale, forêt tropicale, tempérée ou méditerranéenne, elles sont le reflet de la diversité du vivant. On y trouve de nombreuses espèces végétales et un très grand nombre d’espèces animales. Elles sont riches d’une biodiversité qu’il faut préserver.
Comment ? Grâce à une gestion durable.

Cette année, le thème choisi par l’ONU est : « Les forêts, une source d’énergie naturelle et durable ».
En effet, depuis que l’Homme a su domestiquer le feu, il utilise les ressources forestières. Pour se nourrir grâce à la chasse et la cueillette, pour se protéger des intempéries en construisant des abris, pour se chauffer et cuire les aliments grâce à la combustion du bois.
Aujourd’hui, en France, les forêts sont gérées durablement, notamment par l’ONF (Office Nationale des Forêts). Cela veut dire qu’un équilibre est trouvé entre les besoins humains et les besoins de la forêt et de ses habitants.

En absorbant l’énergie solaire, les arbres se développent et transforment cette énergie en bois. Ce bois est alors utilisé par les insectes comme nourriture, par les oiseaux et les mammifères comme abris, et par les êtres humains comme énergie.
Les forêts sont aussi de gros capteurs de CO2, l’un des gaz responsables du dérèglement climatique, et à ce titre particulièrement utile pour la préservation de la vie humaine.
Les avancées scientifiques augurent de bonnes nouvelles, avec notamment la transformation des résidus de bois en biocarburant liquide.

Ce 21 mars, fêtons nos forêts et leurs habitants ! Trouvez une manifestation grand public près de chez vous.

« La forêt est partie essentielle de notre héritage humain. »
Michel Tournier, Célébrations.

 

© Photo : FF. Texte : Clara Recordier

Publié le